Groupe régional (Jura) : Différence entre versions

De Climatestrike Switzerland
Aller à : navigation, rechercher
(3 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 6 : Ligne 6 :
  
 
==Revendications cantonales==
 
==Revendications cantonales==
<br />
+
Comme les autres groupes régionaux, la GdC Jura adhère aux revendications nationales de la Grève du Climat Suisse. Dès la fin janvier 2019, des membres expriment le désir d'étoffer ces revendications, afin d'élaborer une liste de demandes adressées notamment aux autorités cantonales. Cela aboutira à la création d'un groupe de travail Revendications, qui rédigera la première version du manifeste cantonal [[Https://jura.climatestrike.ch/manifeste/|manifeste Lire le manifeste]].
  
 
==Structure interne et fonctionnement démocratique==
 
==Structure interne et fonctionnement démocratique==
Ligne 12 : Ligne 12 :
  
 
===Les assemblées locales (AL)===
 
===Les assemblées locales (AL)===
<br />
+
Dans le Jura, le mouvement a commencé l’année 2019 par des assemblées locales (nommées AL) dans les différentes écoles. Ces AL ont surtout eu lieu au Lycée, à l’EMT et à l’ECG essentiellement. D’autres réunions plus petites ont eu lieu dans les écoles, mais sans essayer d’en faire de grandes assemblées largement annoncées. Les AL permettent une circulation efficace de l’information à propos des mobilisations. La tenue d'assemblées sur le lieu de formation favorise la participation aux grèves.
 +
 
 +
En plus d'être un catalyseur de la mobilisation, les AL peuvent élaborer des revendications qui ciblent le lieu de formation. Suite à une pétition remise par les élèves, le Lycée cantonal de Porrentruy renonce à l'usage de l'avion pour les voyages d'études.
 +
 
 +
Au premier semestre 2019, les AL étaient surtout portées par des personnes en passe de finir leur cycle d'étude (maturité, ou école secondaire). Assurer une relève et un passage de témoin est donc un enjeu important pour la pérennité du mouvement. Fin août 2019, la coordination cantonale impulse une réunion rassemblant des élèves des différentes écoles du canton, afin de favoriser le partage des ressources et d'inciter à la convocation d'assemblées locales pour la rentrée.
  
 
===Les groupes de travail (GT)===
 
===Les groupes de travail (GT)===
Ligne 21 : Ligne 25 :
  
 
===La coordination cantonale===
 
===La coordination cantonale===
<br />
+
 
 +
 
 +
===La trésorerie===
 +
La GdC récolte des fonds destinés à rembourser à ses membres des dépenses liées à l'activité militante : déplacement aux réunions nationales, achat de matériel divers, location de salle, impression d'affiches, etc. L'argent provient essentiellement des stands au marché organisés par le groupe de travail Espace public. Pour gérer l'argent récolté, le mouvement vote la création d'une trésorerie, qui prendra la forme juridique d'une association.
  
 
===Processus décisionnels===
 
===Processus décisionnels===

Version du 8 septembre 2019 à 19:59

Le groupe régional jurassien de la grève du climat est né en janvier 2019. Il a organisé non moins de 5 manifestations, dont trois grèves scolaires. Le mouvement est structuré en assemblées locales (AL) et en groupes de travail (GT). Une coordination cantonale gère la communication entre les AL et GT. Elle est aussi chargée de convoquer l'assemblée générale (AG) où sont prises les décisions pour le niveau cantonal.

Historique du mouvement


Revendications cantonales

Comme les autres groupes régionaux, la GdC Jura adhère aux revendications nationales de la Grève du Climat Suisse. Dès la fin janvier 2019, des membres expriment le désir d'étoffer ces revendications, afin d'élaborer une liste de demandes adressées notamment aux autorités cantonales. Cela aboutira à la création d'un groupe de travail Revendications, qui rédigera la première version du manifeste cantonal [Lire le manifeste].

Structure interne et fonctionnement démocratique


Les assemblées locales (AL)

Dans le Jura, le mouvement a commencé l’année 2019 par des assemblées locales (nommées AL) dans les différentes écoles. Ces AL ont surtout eu lieu au Lycée, à l’EMT et à l’ECG essentiellement. D’autres réunions plus petites ont eu lieu dans les écoles, mais sans essayer d’en faire de grandes assemblées largement annoncées. Les AL permettent une circulation efficace de l’information à propos des mobilisations. La tenue d'assemblées sur le lieu de formation favorise la participation aux grèves.

En plus d'être un catalyseur de la mobilisation, les AL peuvent élaborer des revendications qui ciblent le lieu de formation. Suite à une pétition remise par les élèves, le Lycée cantonal de Porrentruy renonce à l'usage de l'avion pour les voyages d'études.

Au premier semestre 2019, les AL étaient surtout portées par des personnes en passe de finir leur cycle d'étude (maturité, ou école secondaire). Assurer une relève et un passage de témoin est donc un enjeu important pour la pérennité du mouvement. Fin août 2019, la coordination cantonale impulse une réunion rassemblant des élèves des différentes écoles du canton, afin de favoriser le partage des ressources et d'inciter à la convocation d'assemblées locales pour la rentrée.

Les groupes de travail (GT)


L'assemblée générale (AG)


La coordination cantonale

La trésorerie

La GdC récolte des fonds destinés à rembourser à ses membres des dépenses liées à l'activité militante : déplacement aux réunions nationales, achat de matériel divers, location de salle, impression d'affiches, etc. L'argent provient essentiellement des stands au marché organisés par le groupe de travail Espace public. Pour gérer l'argent récolté, le mouvement vote la création d'une trésorerie, qui prendra la forme juridique d'une association.

Processus décisionnels


Les groupes des travail (GT) et leurs compétences


Le GT Manifestations


Le GT Actions


Le GT Communication


Le GT Revendications et Demandes


Le GT Formation et Documentation


Le GT Espace public


Le GT Salarié.e.s et syndicats


Perspectives futures