Quatrième assemblée nationale

De Climatestrike Switzerland
Aller à : navigation, rechercher
Logo 4th National Meeting.png

La quatrième assemblée nationale aura lieu les 27 et 28 juillet 2019 à la paroisse Johannes à Berne. Comme toutes les rencontres nationales précédentes, elle doit être comprise comme un plénum du mouvement suisse de la Grève du climat. Il doit donc être compris comme une assemblée de toutes les personnes qui font partie du mouvement - qu'elles soient activement co-organisatrices ou actives dans la rue. Il s'agit d'échanger des idées, de prendre conscience du mouvement à échelle nationale, de faire avancer les groupes de travail nationaux, de prendre des décisions et de planifier l'avenir proche du mouvement.

Le WG Coordination est responsable de l'organisation de l'assemblée. Comme la préparation d'une séance plénière de la grève du climat est ouverte à tou.te.s les grévistes du climat, une réunion d'rganisation s'est tenue les 29 et 30 juin au PLEGR à Berne. Le formulaire d'inscription à la quatrième assemblée nationale, qui a été partagé avec les membres du mouvement dans toutes les chats régionaux, sert d'outil pour l'inscription.

L'ensemble de la préparation de la quatrième assemblée nationale sera présenté dans la "Detailed assistance sheet for organising a National Meeting of CSCH" (fiche détaillée d'aide à l'organisation d'une assemblée nationale du CSCH). Cette fiche donne donc un aperçu de tout ce qui fait partie d'une assemblée nationale. Elle définit les tâches, résume les contacts et les flux de travail et joue le rôle de manuel pour toutes les personnes impliquées dans l'accomplissement de l'assemblée

Fondements

Pour la quatrième rencontre nationale, l'équipe d'organisation a défini des objectifs sur quatre niveaux :

Méta :

  1. L'assemblée nationale doit donner du temps pour le développement des valeurs, qui se fera à la fois à l'échelle de l'individu et à l'échelle du mouvement dans son ensemble. La valeur principale est l'abolition des hiérarchies socialement créées. Au niveau individuel, cela signifie que l'émancipation est rendue possible, et au niveau du mouvement, que nous avons des structures hiérarchiques "plates", horizontales.

Social :

  1. L'assemblée nationale devrait nous permettre de développer un sentiment d'unité au sein du mouvement. La promotion de la confiance mutuelle est essentielle.
  2. La réunion nationale devrait faciliter les rencontres interpersonnelles en leur offrant un espace. Celles-ci peuvent et devraient être fondées sur une base purement personnelle et permettre aux individus de mieux se connaître les uns les autres.
  3. Les échanges et la mise en réseau des régions devraient être rendus possibles lors de l'assemblée nationale. Les idées, les structures et les expériences devraient être échangées et partagées.

Contenu :

  1. Nous développons et définissons l'avenir du mouvement à travers des objectifs communs concrets. C'est-à-dire ce que le mouvement et ses membres feront dans un avenir proche. Pour cela, nous avons besoin d'une clarification des compétences décisionnelles, de l'organisation et de la structure afin que le travail puisse se poursuivre sur le long terme.

Structure :

  1. Nous voulons un processus équitable et participatif, c'est pourquoi le processus et la structure organisationnelle doivent être compréhensibles pour tou.te.s les participant.e.s et les documents explicites.
  2. La communication entre la team d'organisation, les autres organes impliqués et tou.te.s les participant.e.s doit être transparente et compréhensible.
  3. Le processus décisionnel doit être durable, efficace et constructif.
  4. Nous laissons de la place à d'autres processus que la prise de décision.

Contrairement à la dernière assemblée nationale, l'équipe d'organisation veut essayer de communiquer clairement l'objectif à tous les grévistes du climat à l'avance.

Compétences

Le plénum du mouvement de la Grève du climat, qui est constitué lors des assemblées nationales, est l'organe de décision final du mouvement. Des décisions ont été prises depuis la première réunion nationale par consensus. Après la troisième réunion nationale, il y a eu beaucoup de débats dans les différentes régions. C'est pourquoi un atelier sur les processus de prise de décision aura lieu dans la période précédant la réunion. Au cours de cet atelier, un concept sera élaboré et présenté à la quatrième assemblée nationale.

Lors de la quatrième assemblée nationale, le plénum décidera des points à l'ordre du jour.